Accès membres

L'Aïkido

Morihei Ueshiba

L'aïkido, comme toutes les disciplines traditionnelles japonaises, est la forme moderne et pacifique d'un ancien art martial. Il a pour origine l'aiki-jutsu, lui-même issu d'un autre et très ancien art martial : le ken-jutsu ou pratique du sabre.

Les principes de l'aïkido ont été découverts, puis mis en pratique par le maître japonais Morihei Ueshiba lorsqu'il intégra aux techniques des arts traditionnels purement physiques, les valeurs morales de l'être humain dans le but de chercher à dissuader un adversaire et neutraliser son intention agressive plutôt qu'à l'abattre.

La traduction littérale du terme aïkido permet une définition concise, bien qu'imparfaite, de cette discipline : AI ( représente l'harmonie, la coordination, l'union), KI (englobe la force de vie, la puissance intrinsèque, l'énergie) DO (signifie l'étude, la recherche, la voie).

L'aïkido peut donc se traduire par étude ou recherche de la coordination mentale et physique de l'énergie. En tant que telle, elle représente une excellente discipline dont la pratique régulière conduit au parfait équilibre du corps et de l'esprit.

« Aiki » signifie état de l'esprit uni à la nature. Les lois de l'univers sont exprimées dans les mouvements idéaux de l'aïkido que nous essayons de traduire avec notre propre corps quand le physique et le mental sont en parfaite concordance.


Harmonie et équilibre, caractérisent les techniques de l'aïkido qui, à travers elles, constitue une méthode d'éducation complète :

  • Physique, car la pratique de cette discipline conduit au développement harmonieux du corps.
  • Technique, car l'exécution des mouvements impose l'étude de sa propre stabilité et la recherche du déséquilibre de l'adversaire, la connaissance et l'utilisation de l'énergie, le développement des réflexes.
  • Morale, car la coordination physique et mentale indispensable à la réalisation de chaque technique provoque, en même temps que la transformation externe du corps, une métamorphose interne d'ordre moral.

Le but ultime de l'Aïkido peut se résumer en quelques mots : unification du principe fondamental de la création, le ki, assurant la permanence, de l'univers, et du ki individuel, indissociable du souffle-énergie animant chaque personne. Par un entraînement constant du corps et de l'esprit, le ki individuel s'harmonise au ki de l'univers et cette unité apparaît dans le mouvement dynamique et continu du ki énergie qui est libre et fluide, indestructible et invincible. Telle est l'essence des arts martiaux japonais mise en pratique de l'aïkido. (I) cf. L'Esprit de l'Aïkido, K. Ueshiba, Budo Editions 1998.

L'Aïkido c'est :

  • un art de vivre, une philosophie
  • une technique non-violente et efficace de self-défense
  • une maîtrise du corps et de l'esprit de soi-même ou de son adversaire
  • il permet le développement des réflexes
  • un excellent entretien physique
  • une mise en harmonie du corps
  • il apprend a mieux gérer le stress de la vie moderne


L'Aïkido comprend :

Techniques à main nues contre un ou plusieurs adversaires, armé ou non d'un couteau, d'un sabre, d'un bâton.